ARCHIVES INEXPLOITEES (XVIe – XVIIIe siècles)

Aude DHAILLY, Rémi TOUPIN et Yves COCOUAL

SAHPL

      Habitués à l’organisation des archives publiques en services départementaux, nous oublions un peu vite que l’intérêt des fonds ne coïncide pas forcement avec cette logique géographique. C’est plus fréquemment le cas lorsqu’on est en frontière départementale, comme à Quimperlé dont les archives recèlent de petites merveilles concernant l’histoire du pays de Lorient. Nous en révélons trois ci-dessous, mais étant donné leur volume, nous nous contenterons de quelques commentaires dans le bulletin, en renvoyant à l’intégralité des textes sur le site internet de la SAHPL.
     Tout d’abord, pour de simples raisons techniques d’organisation judicaire, il arrive que soient archivées dans le fond de la sénéchaussée de Quimperlé des procédures « déportées » de cours voisines, lorsque leur personnel judiciaire y est partie prenante. Ainsi, les magistrats de Quimperlé consentent parfois à connaître d’affaires concernant les cours de Concarneau, Gourin, Carhaix ou même Hennebont, comme c’est le cas pour la translation du cimetière Saint-Gilles.           

    D’autres affaires concernent des familles dont le patrimoine s’étend sur plusieurs départements, comme pour la famille Huby. Plus atypique est la procédure concernant les preuves de noblesse de la famille de Couetnours, où nous voyons la cour de Quimperlé effectuer une « descente » hors de son ressort géographique. C’est par cette procédure que nous commencerons.

 

 1 - Les preuves de noblesse de la famille de Coëtnours - 1662

2 - La translation du cimetière de Saint-Gilles - 1783 - (Hennebont-56)

3 - Le journal de  HUBY, sénéchal d'Hennebont (1593)

SAHPL - Bâtiment E - 1er étage - Maison des Associations - 12 rue Colbert - 56100 Lorient

sahpl@wanadoo.fr - 02 97 64 67 48 permanences les samedis après-midi.

Copyright © 2015. SAHPL Tous Droits Réservés.