18 septembre 1662

Descente de la cour royale de Quimperlé sur l’île de Groix
afin d’établir un procès verbal des armoiries
de la famille de Couetnours.

 [page 1]

René le Flo escuier sieur de Branho conseiller du Roy seneschal de Quimperlé scavoir faisons que ce jour dix huictiesme de septambre mil six cens soixante & deux sur les huict heures du matin quà nostre logis ont comparu Jan de Couetnours escuier Sieur du Grannec demandeur assisté de maistre Estienne Millon procureur dune part, & maistre Thomas Bourgouin procureur de missire Mathieu Thamic deff(andeur) dautre – Lequel Millon audict nom nous a dict & remontré en la présance de maistre Allain Jannic anthien advocat attandu la parenté dentre le substitud de Monsieur le procureur général du Roy & ledict Sieur du Grannec, quaiant faict convenir ? en ceste cour le deff(andeur) par exploit du dixneuffuiesme jour de may dernier en fournissement dadveu et description des hérittages quil possède soubz luy a domaine congéable au village de l’Isle Gourlay paroisse de Querrien & au paiement des corvées, il y auroit esté condemné par f......du (…blanc.......) & comme il a faillu au deff(andeur) subir ceste condemnation pour navoir aucune deffence peremptoire pour len exempter, il en a esté dautant plus fasché entrautre de la condemnation des corvées, desquelles il sestoit persuadé qua cause de son caractère quil dedvoit en estre exempt & la faict paroistre par ce que le demandeur encore quil ne laist pas praissé de paier lesdictes corvées, mais sen... suivy au fournissement de ladveu, comme une choze qui luy estoit de plus grande consecquance, sans quil laist neanmoins pas , encore obliger de le faire au contraire sest laissé contumacer par ses termes et des deffaults quy sont au nombre de six ou sept et enffin quand il sest veu, au point quil ne pouvoit plus reculler il sadvisa en laudiance de l unziesme jour du mois daoust aussi dernier de contester sa qualitté de gentilhome au demandeur et comme ceste contestation paroissoit daultant plus ridiculle quelle venoit de la part dun vassal, la Justice sans voulloir sy arrester ordonna quil avoit néanmoins satisfait a ce a quoy il avoit esté condemné, mais comme il sopiniatra fortement en sa contestation et quil voulloit prandre apointement sur le subiect les parties furent en lendroit declarées contraires ? en leurs faictz & apointés a escrire, jnformer & produire , dans six sepmaines & le demandeur desirant executter ledict apointement remontra verballement en laudiance du quinziesme jour du present mois que la souche de lacquelle il tenoit & possedoit 

[page 2]

sa qualitté de noble, estoit de la maison terre & seigneurie noble de Quercatouarn dans lisle de Groye quy a esté possédé noblement le temps de plus de deux siècles par des Couetnours dont il porte le nom & les armes & comme il luy estoit necessaire pour convenir a faire ses preuves de faire dessandre la justice a ladicte Jsle pour ouir & enquerir quelques antiens habitans dicelle & faire proces verbal des armoiries escussons & aultres marques de la noblesse de la famille desdicts Coetnours quy sont dans lesglize paroissi de ladicte Jsle & ailleurs & quy leur apartenoint du temps quilz estoint seigneurs de ladicte terre & seigneurie de Quercatouarn, lacquelle seroit enffin tombé en main de fille dont messire Louis Jubin seigneur de Querivilly  laisné noble a present et ses dessandans possede encorre ladicte terre & seigneurie, jl auroit recquis ladicte dessante, lacquelle fust ordonné ledict jour quinziesme du présant mois, & assignation donnée a ce jour pour la faire, & nous a monstré ladicte ordonnance & recquis de dessandre ce jour a ladicte Jlle. & en apres par tout ailleurs que recquis sera par continuation pour exécutter ladicte ordonnance,, ledict Bourgouin audict nom a dict demeurer dacord des ordonnances quy portent lesdictes apointement & assignation, & a declaré quil veult comparoir a la montre & veuë des choses que prétend faire faire le demandeur pour deffandre les droitz & jnterestz de sa partie ainsj quil apartiendra, avecq protestation néanmoins que sa présance ne poura luy nuire ny preiudicier en façon quelconque, sur quoy veu ladicte ordonnance dudict jour quinziesme du présant mois portant la presante assignation, nous avons ordonné le recquerant ledict Millon audict nom, quil sera dessandu ce jour a ladicte Jlle de Groye & ailleurs que recquis sera pour lexecution de ladicte ordonnance & pour cest effect nous avons a linstant monté a cheval & en la compagnie dudict Jannic, & desdicts Sieur du Grannec Millon & Bourgouin jcelluy Sieur du Grannec nous conduisant & aussi en la compaignie de Maurice Auffret nottaire de ceste cour & commis au greffe civil dicelle nostre adioinct de luy le sermant pris & receu en cas recquis, nous nous sommes randu a la ville du Fort Louis distant dudict Quimperlé de cincq lieux, pour dudict lieu nous faire passer le traict par batteau jusques a ladicte Jlle, & nayant peu trouver la commoditté daucun batteau pour cest effect ledict jour, nous aurions pris nostre logement a ladicte ville (ches le Sr La Forest hoste y tenant maison ), & auroit comparu devant nous le sieur Jacques Jacquart maistre peintre de la ville de Hennebond & nommé par ladicte ordonnance dudict jour quinziesme du presant mois, pour faire

[page 3]

la figure des chozes recquises, & lequel sieur du Grannec a dict avoir faict venir pour cest effect, & le lendemain 19e jour de cedict mois sur les sept heures du matin ou environ nous aurions tous de compaignie entrés dans un batteau au havre de ladicte ville du Fort Louis & faict randre a ladicte Jlle de Groye esloigné en mer de deux lieux ainsin que nous avons aprins des conducteurs dud(ict) batteau, & aiant mips pied a terre a ladicte Jsle led(ict) Sr du Grannec nous a mené & conduict jusques une grande et antienne maison abandonnée & laissée en ruine lacq(elle) il a dict estre la maison noble de Quergatouarn, delacqelle il a entendu cy devant parler & quil est dessandu des Couetnours quy ont estés seigneurs de ladicte maison lesq(ue)lz estoient gentilhommes & ont tousiours vescuz noblem(en)t & q(ui)l porte pour armes les mesmes que portoient les(dict)z de Couetnours seigneurs de lad(icte) maison quy sont dargent a un lion de ?? gueulle, & nous a dict que lesd(ictes) armes sont en bosse contre le manteau de la cheminé de la cuisine de ladicte maison, & aiant entrée en ladicte cuisine quy est au bas de ladicte maison au boult vers loccidant led(ict) sr du Grannec nous a montré & faict voir dans le manteau de la cheminé leq(ue)l est de pierre de taille, un escusson rellevé en? bosse armoiée dun lion lampassé & armé, & nous a ledict Sr du Grannec dict que lad(icte) maison de sa forme q(ue)lle a esté bastie & construite, quelle donne asses de marque pour montrer quelle est noble & quelle na esté faicte que pour le logement demeure & habitation de gentilhommes & nobles personnes, & bien quil se veriffie par autant d’actes quil est de besoin que ladicte maison est noble & quelle a esté possédée par des Couetnours quy estoient gentilhommes ce néanmoins pour f(air)e voir au plus clair les choses au proces que f(air)e se poura il a faict venir led(ict) Jacquart peintre pour f(air)e la figure de ladicte maison de son moullin a vant quy en est tout proche comme il nous a faict voir & des preminances quy en depandent ce quil a recquis que led(ict) Jacquart aist a f(air)e, sur quoy nous avons ordonné audict Jacquart de f(air)e la figure de ladicte maison escussons & preminances quy luy seront montrées par ledict Sr du Grannec en nostre presance, & quil prestera le sermant de si fidellement porter ce quil a faict en lendroit apres

[page 4]

avoir levé la main de quoy nous avons decerné acte, & dudict lieu ledict Sr du Grannec nous a menez & conduit dans lesglize de St Tudy paroisse de ladicte Jsle en lacquelle esglize il nous a faict voir au quatriesme soufflet du costé de levangille de la grande & principalle vittre quy est au pignon oriantal un escusson dargent a un lion, de gueulle lequel (lion est …illisible …..) escusson paroist estre vieux & antien & est placé dans le lieu le plus eminant de laditte vitre appres les escussons des armes de la province & de ceux du Seig(neu)r prince de Guemené, quy sont au dessus, & nous a ledict Sr du Grannec dict que ledict escusson dargent au lion de guelle sont les vraye armes des Couetnours comme il a cy devant dict & nous a ledict Jacquart peintre dict & porté que ledict lion nest pas paint sur du vaire , mais quil est faict & taillé dun vaire rouge quy sapelle dans l’art vaire de couleur? quy est la cause que ledict lion est borné & garny tout autour dans touttes ses extremittés de plomb pour le plasser dans lescu ou dans son champ comme il est a presant sans quon ait peu de la ?? forme ?? quil est faict, larmer ny lampasser &  croire a cause de la delicatesse de ces pieces, mais seullement dun pinceau avecq des couleurs sur le feu mais comme des couleurs apliqués dun pinceau ne sont poinct de durer & quilz seffacent & se dissipent avecq la longueur du temps larmure & lampassure dudict lion sils ont estés ****** **** ** ainsi peuvent sestre dissipes depuis? ledict escusson faict? par ce q(ui)l paroist fort vieux & antien, de plus nous a ledict Sr du Grannec faict voir a ladicte esglize au hault de la vittre dune fenestre quy est dans la longere du costyé de lepitre & au boult prochain, vers ledict pignon oriental un escartellé , au premier & quatriesme dargent a un lion de gueulle lampassé & armé de sable , & au second & troiziesme aussi dargent a un sanglier de sable passant a la deffance dargent chargé dune cotisre dazur portant trois cocquilles dor & paroist ledict escartellé estre fort vieux & antien , & sont ledict lion & son champ faict dun vaire escaillé comme nous a ledict Jacquart faict remarquer, & nous a aussi ledict Sr du Grannec montré & faict voir un grand vieux & antien banc a dossier & a accoudouer tout proche & dessoubz de ladicte fenestre & joignant ladicte longere , & dict

[page 5]

que ledict banc et escusson font partie des preminances & droitz honorifficques depandans de ladicte terre & seigneurie de Quergatouarn en ladicte jcelle esglize & quilz apartiennent a presant audict seignr de Querivilly? comme seig(eu)r des(dict)es maison terres & seigneuries de Quergatouarn, de la nous a ledict Sr du Grannec mene et conduit jusques proche de la maison prespiteralle de laditte paroisse et fait voir que la clef de la voute de la porte de cochere de ladite maison quy est de pierre de taille porte de front un escusson desiné? en bosse armé dun lion, & dans la chapelle de la magdellaine quy est tout proche dudict presbittere un escusson dargent a un lion de gueulle pozé au hault du premier soufflet de la vitre du pignon oriantal, du costé de levangile au dessous de la croix quy est represanté en pierre & en vaire? au hault de la ditte vittre, & parroissant ledict escusson & arme estant en ladicte vittre vieux & antiens & ledict lion faict dun voire rouge cordé de plomb tout ainsin que lescusson & arme que ledict Sr du Grannec nous a faict voir dans la grande vittre de lesglize paroisse deladicte Jsle , aussi nous a ledict Sr du Gannec mené & conduit jusques en la chapelle de Lomaria sittué en ladicte Jsle, & faict voir & remarquer sur le chemin de lesglize paroisse a ladicte chapelle & à la sortie dun village appellé Queranpoullou une grande et antienne croix de pierre & au pied un autel quy est a presant en partie rompu? …. & dans une grande pierre quy servoit de daussier aud(ict) autel un escusson rellevé? en bosse armé dun lion, & dun croissant au canton, & au pignon oriental de ladicte chapelle de Lomaria par le dehors & au hault dicelluy un escusson, armé dun lion & dun croissant pareil a celluy que nous avons veu au pied de ladicte croix & avons donné pour adveré aud(ict) s(ieu)r du Grannec q(ui)l ni a point dautre escusson en pierre aud(ict) pignon, & entrés en ladicte chapelle ledict s(ieu)r du Grannec nous a dict quau hault de la vittre

[page 6]

quy est dans la longère vers le midy & quy esclaire dans le chauseau ? il y avoit aussi au s…. ? de toi… blanc q’y a apresant un antien escusson escartelé tout pariel a celluy q(ui)l nous a montré dans une fenestre de lesglize paroisse de St Tudy ainsin quil est cy devant représanté & q(ui)l a esté abattu & rompu il nj a pas longtemps par limpétuosité des vantz & ayant en lendroit comparu devant nous Paoul le Gouzrouc habitant du bourg de Locmaria, dans leq(ue)l est sittué lad(ic)te chapelle, & jcelluy enquis sil nauroit pas veu ledict escusson escartellé en ladicte vittre jl nous a dict q(ui)l y en auroit veu un lecq(ue)l estoit pareil a celluy quy est dans lad(ic)te fenestre de lesglize paroisse, lecq(ue)l fust rompu & jetté par terre par limpétuositté des vantz il y a six ou sept ans & q(ui)l en ramassa quelques morceaux q(ui)l jetta sur larmoire de la sacristie, & comme il estoit fabricque lors & que led(ict) escusson ne pouvoit plus estre reioint ni raccomodé pour estre reunis ? en ladicte vittre q(ui)l fist mestre le vaire blanc quy y est apresant en sa place, & nous estant en lendroit faict f(air)e ouverture de ladicte sacristie en lacq(elle) nous aurions entré ledict le Gouzrouc apres avoir cherché en nostre présance sur larmoire dicelle jl y auroit trouvé quelques morceaux de vaire, & un cartier dun escusson escartellé quy marque estre le troisiesme lecq(uel) est armoié comme le second & trosiesme de lescartellé que led(ict) Sr du Grannec nous auroit faict voir dans une fenestre de lesglize paroise comme jl est cy devant dict quy est dargent, a un sanglé passant de sable a la …. Dargent chargé dune cotisse dazur portant trois cocquilles dor & nous a ledict Sr du Grannec dict que tous lesd(ict)z escussons & armoiries depandent comme celles cy devant mentionnées de ladicte terre de Quergatouarn & que lescusson q(ui)l nous a montré au dausier de lautel de la croix & celluy estant au pignon delad(ic)te chapelle que se sont les armes dun cadet delad(ic)te maison quy estoit prestre, ce quy se recognoist par le croissant quy est au canton desd(ict)z escussons, & quy ni a esté adiouté que pour marque dune briseure comme il se praticque pour distinguer les armes dun cadet noble de celles de son aisné noble, & ledict Sr du Grannec nous ayant en lendroit administré pour tesmoigns led(ict) le Gouzrouc, Hervé le Hir & Francoise Fressin pour jnformer desdicts

[page 7]

faictz au procès, & requis de prandre leurs sermans et de les enquérir nous leur avons faict lever la main & jurer par sermant dire véritté ce quilz ont promis f(air)e , de quoy nous avons decerné acte & des protestations dudict Bourgouin aud(ict) nom de reprocher les(dict)z temoins sil voit savoir aff(air)e ? & ce faict nous avons procedé a laudition desd(ict)z temoins sur les faictz fournis au procès par led(ict) Sr du Grannec & faict rediger leurs depozitions sur cahier separé du presant, & la nuit survenu nous avons prins nostre logement en la maison de Jan de la Roc hoste tenant maison dans ladicte Jsle, & le lendemain vingtiesme dudict mois environ les sept a huict heures du matin led(ict) Sr du Grannec ayant aussi produit a temoins devant nous maistre Jacques Vaudouil maistre Jullien le Gouzrouc damoiselle Janne Yvon, & honnorable gens Gildas & Bonavanture les Gouzrouc & requis de prandre leur sermant & de les enquérir & ouir, nous leur avons faict lever la main en la presance dudict Bourgouin aud(ict) nom & jurer par sermant dire veritté ce quilz ont promis & juré faire a quoy nous avons aussi decerné acte & des protestations dudict Bourgouin audict nom de reprocher lesdicts temoins sil voit lavoir affaire, & avons procédé a laudition desd(ict)z temoins & faict rediger leurs depozitions sur le cahier denqueste encommancé, (& lequel a ? esté ? separé du pré(sant) ??) apprès quoy ledict Sr du Grannec nous a dict & remontré q(ui)l possede & luy apartient en propriétté & seigneurie une terre noble appellée Querbaul sittué en la paroisse de Riantec, lacquelle luy est escheue de la succession de deffunct escuier Mathieu de Couetnours son père quy la pocédoit comme faisant partie de son patrimoine luy escheu des successions de ses ancestres Couetnours, & comme elle a aussi apartenu aux Couetnours seigneurs de la terre & seigneurie de Quergatouarn, & quil y a des escussons de preminances a lesglize paroissiale de ladicte paroisse de Riantec quy luy appartiennent a cause de ladicte terre de Querbaul il nous a recquis de retourner ce jourdhuy a ladicte ville du Fort Louis pour demain nous transporter sur les lieux pour voir les ruines de la maison principalle de ladicte terre & seigneurie de

[page 8]

Querbaoul & ses(dicte)z preminances, & du tout raporter aussi proces cerbal, ce que luy accordant nous nous sommes faict randre a ladicte ville du Fort Louis ou nous serions arivé environ les six heures de lapres midy & aurions pris notre logement ches led(ict) Sr de La Forest (hoste tenant maison) & le lendemain vingt & uniesme jour de cedict mois sur les sept heures du matin ledict Sieur du Grannec nous auroit mené & conduit audict lieu de Querbaul sittué les le village de Lomiquellic en ladicte paroisse de Riantec & y faict voir & remarquer une ruine de maison dont ladicte ruine paroist estre fort ancienne, & au proche un clos lecq(ue)l est encore cerné d’antiens murs & nous a ledict Sieur du Grannec dict que ladicte maison ruiné estoit la maison principalle de ladicte seigneurie de Querbaul & que ledict clos estoit son jardin & de plus audessus sur le chemin dudict lieu au bourg de Riantec nous a montré & faict voir une patte de moullin a vant ellevé de terre denviron de trois a quatre piedz & nous a aussi ledict Sieur du Grannec dict que cestoit le moullin a vant de ladicte terre de Querbaul quy estoit audict lieu & q(ui)l y a un fort blongtemps q(ui)l est aussi ruiné, de la nous sommes allé à lesglize paroissialle de ladicte paroisse de Riantec, & nous a ledict Sieur du Grannec montré & faict remarquer dans la première & plus haulte vittre de la longere vers le midy deux escussons dont l’un est dargent a un lion de gueule lecq(ue)l paroist estre fort antien & nous a aussi faict remarquer avecq ledict Jacquart peintre, que ledict lion est faict & taillé dun vaire rouge bordé de plomb ainsi que les deux que nous avons veu dans les principalles vittres des esglize paroisse, & chapelle de la Magdellaine en predicte Jsle de Groix, & nous a led(ict) Jacquart dict aussi que led(ict) escusson paroist estre aussi entien que ceux quy nous ont estés montrés dans ladicte Jsle de Groye & dont il a esté cy devant faict mantion, & led(ict) Sieur du Grannec nous a aussi dict que ledict escusson a esté faict & placé a ladicte esglize du

[page 9]

temps que les Couetnours estoient seigneurs de ladicte terre de Quergatouarn & de celle dudict Querbaul & quil y est dudepuis.

De tout quoy nous avons faict et rédigé sur les lieux le présant proces verbal pour valloir & servir ainsin quil apartiendra, & sur ce que ledict Sieur du Grannec nous a aussi dict & remontré quil y a des escussons preminances & droitz honorifficques dans des esglizes de la ville de Quimperlé, quy luy apartiennent & a la famille des Couetnours audict Quimperlé par & presantation de leurs ancestres Coetnours et que les(dict)z escussons sont armoiés dargent a un lion de gueule quy sont ses armes & celles des Couetnours comme il a cy devant dict & recquiert q(ui)l soit presantement donné assignation pour les voir & pour en faire raporter aussi proces verbal, nous avons continué pour voir lesdictes chozes & faire proces verbal, au neuffuiesme jour du mois doctobre prochain, faict comme devant soubz nostre signe ceux desdicts Jan.. Sieur du Grannec Jacquart procureur & adioint lesdicts jour & an.

RENE LE FLO JAN DE COUETNOURS

Senechal

JANNIC JACQUARD

MILLION BOURGOINGN

Receu pour quatre jounés de nostre vaquation a raison de cinq escus par jour vingt escus autant au substitud et a nostre adioint pareille somme et aux proqureurs les deux tiers

Et venu ce jour neuffuiesme du mois doctobre mil six cens soixante & deux sur les neuff heures du matin Nous seneschal de Quimperlé scavoir faisons que le Sieur du Grannec demandeur assisté dudict Million p(rocureur) & maistre Thomas Bourgouin p(rocureur) dudict missire Mathieu Tamic deff(andeu)r ledict Sr Jannic antien advocat & nostre dict adioint, aians comparu devant nous a nostre logis pour lexecution de nostre ordonnance porté par nostre proces verbal cy devant nous nous sommes en leur compaignie le recquerant

[page 10]

ledict Sieur du Grannec rendu a lesglize paroessialle Sainct Collomban audict Quimperlé ou estant y auroint comparu devant nous noble & discret missire Guillaume Luhandre trésorier & sacriste deladicte esglize & missire Mathieu Le Treffuou des prestres de la communauté & distribution dicelle en la presance desquelz ledict Sieur du Grannec nous a dict & remontré que la chapelle quil nous a faict voir dans la neff du costé de levangille appellé la chapelle de Sainct Michel luy apartient, & nous a faict voir & remarquer que lautel de ladicte chapelle est neuff, & quil y a un escusson en tuffo rellevé en bosse au dessus de la niche de limage de Sainct Michel quy est au dessus dudict autel avecq un timbre de front fermé de grilles & que ledict escusson est parti & armoié le premier dun lion q(ui)l a dict estre ses armes, & le segond dun croissant a trois cocquilles deux a lopozite des pointes dudict croissant & laut(re) au dessoubz & surmonté de deux haches darmes adossées, lesquelles segondées armés, Jl a aussi dict estre celles de damoiselle Renée Le Ver sa compaigne fille aisnée & présomptiffue herittiere & ? noble escuier Jan le Ver Sieur de Quernault, & deplus nous a faict voir deux lizières au-dedans des deux pilliers de ladicte chapelle lesquelles sont armoiées de plusieurs & differantes armoiries en alliance dont les principalles sont dargent a un lion de goeulle armé & lampassé de sable & dans la vittre de ladicte chapelle plusieurs escussons aussi armoiés de différantes armes & qu* les deux plus haultes quy sont aux quatre & cinquiesme soufflet portent pour principalles armes les mesmes armoiries dargent a un lion de goeulle armé & lampassé de sable, & nous a ledict Sieur du Grannec dict lesdictes armés estre celles de ses ancestres des Couetnours, & le recquerant ledict Sieur du Grannec nous avons en lendroit enquis les(dict)z Sieurs Luhandre & Treffuou prestres silz conoissent lesdictes armées & armoiries Jlz ont par leurs saintes ordres apres leur avoir faict mettre la main sur lestomacq, juré & affirmé quilz cognoisent lesdictes armées & armoiries dargent a un lion de gueulle pour estre celles dudict Sieur du Grannec & celles de la famille des Couetnours dudict Quimperlé de lacquelle ledict Sieur du Grannec est jssu. quy estleur declaration quilz ont attestées verittables & ont signé

GUILLAUME LUHANDRE MATTHIEU LE TREFFUOU

[page 11]

Dudict lieu nous a ledict Sieur du Grannec mené & conduit a lesglize de lhopital de ceste ville lacquelle est dédié a lhonneur de Sainct Joseph & nous a faict voir & remarquer a la vitre de la neff du costé de lesvangille au cinquiesme paneau un escusson dargent a un lion de goeulle armé & lampassé de sable, plus a la grande vitre de la chapelle du costé du midy de ladicte esglize, & au segond soufflet un escusson des mesmes armes & au troisiesme soufflet un my party le premier aussi des mesmes armes & le segond dargent a une fasse de goeulle chargé dune molette depron dargent avecq trois rozes deux en cheff & une en pointe, & de plus dans la sabliere & parement de la couverture, du costé du levant de la mesme chapelle un escusson relevé en bosse my parti & armoié le premier dun lion & le segond dun croissant & trois estoilles deux en cheff & lautre en pointe, & dudict lieu nous a ledict Sieur du Grannec mené & conduit dans une maison sittué en la rue Ellé de ceste ville paroisse de Sainct Collomban & en lacquelle jl prend son logement quant jl reside dans la ville & nous a montré & faict voir dans le devant & au dessus du manteau de la cheminé de la chambre basse, un antien escusson en relieff en une pierre de tuffo armoié dun lion de goeulle armé et lampassé de sable & nous a dict quil y a un fort longtemps que ladicte maison est possédé par des Couetnours & quelle luy apartient comme faisant partie de son patrimoine & nous a aussi dict quil ne nous a montré & faict voir ledict escusson pour veriffier dautant plus que les mesmes armoiries dargent a un lion de goeulle quil nous a montré & faict voir dans les esglizes & chapelles cy devant mantionnées sont les vrays escussons & armoiries des Couetnours desquelz jl est dessendu.

De tout avons aussi faict & raporté le présant proces verbal a valloir & servir comme apartiendra soubz nostre signe, celluy dud(ict) Jannic, dudict Sieur du Grannec, des(dict)z procureurs & adioint lesdicts jour & an

Etc….

[page 12]

 Archives départementales du Finistère - [9b285]

SAHPL - Bâtiment E - 1er étage - Maison des Associations - 12 rue Colbert - 56100 Lorient

sahpl@wanadoo.fr - 02 97 64 67 48 permanences les samedis après-midi.

Copyright © 2015. SAHPL Tous Droits Réservés.